Le Premier ministre aura étémystérieuxjusqu’au bout

Coup de théâtre à la séance d’interpellation (déjà, mise en continuation) du Gouvernementdirigé par Jack Guy Lafontant. Avec plus de deuxheures de retard et un quorum fragile, la séance d’interpellationdevait se tenircesamedi 14 juillet 2018.

 

Malgré le lourdbilan des insolitesémeutes de la semainedernièreet les nombreuxappels à démission, le suspensétaittoujoursentier au moment de l’arrivée du Premier ministre et de son gouvernement au Parlement. À ce moment, la nation s’attendait à une longue séance ponctuée de grandes et spectaculairesenvoléesverbales.

Contretouteattente, le Premier ministre, Jack Guy Lafontant, au moment de s’adresser aux députés a annoncéquesadémissionest déjà remise au président du Sénat de la République. Décisionqu’ilavaitpréalablementcommuniquée au président de la Républiqueet qui l’aacceptée.

 

Démissionnaire à partird’aujourd’hui, le Gouvernementva se consacrer à la gestion des affaires courantes pendant que le présidentJovenelMoïsevaentamer les discussions, à son rythmeévidemment, pour la constitution d’un nouveau gouvernement.

Jack Guy Lafontant a évité, peut-être, l’humiliation d’un vote de censure, maisunesemaine après les émeutes, la situation générale du pays reste fragile et inquiétante.

 

Cet article Le Premier ministre aura étémystérieuxjusqu’au bout est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires