Vers le renforcement de la technologie en Haïti

Dans le cadre du Sommet international de la finance, Group croissance, en compagnie de plusieurs partenaires, a procédé, le vendredi 13 avril 2018, dans les locaux du Centre de la convention et de documentation de la Banque de la République d’Haïti (BRH), à la réalisation de la troisième édition de la Finance et technologie de l’information et de la communication en Haïti (FinTECH) (TIC). Theolien, Jason, Emilson, Julio Fils, Ketel et Rodely sont respectivement les gagnants de la troisième édition de la FinTECH en Haïti. Depuis tantôt trois ans, FinTECH représente un pion important au niveau du Sommet international de la finance en Haïti. Cette année encore, plusieurs jeunes dans le domaine de la technologie ont répondu à l’appel du Group croissance en collaboration avec d’autres partenaires pour prendre part à la troisième édition de la FinTECH en Haïti au Centre de convention et documentation de la BRH. Les participants ont présenté lors de ce Sommet les différents types d’applications fabriquées. Chaque jeune a le droit de présenter au moins quatre applications. Ces derniers commencent à mettre ses capacités en oeuvre depuis lundi 9 avril 2018. Les gagnants de cette édition sont : Theolien et Jason Prix BRANA, Emilson et Julio Fils Prix REBO et Ketel et Rodely Prix BRH.

Katie Flore Fils-Aimé, un des responsables de la FinTECH en Haïti, explique, par rapport aux deux éditions précédentes, que cette année la FinTECH a élargi le cadre. «Au-delà des panels et des présentations, nous avons invité des développeurs informatiques et des codeurs dans le but de développer des produits et des solutions liées à l’informatique en faveur des entreprises partenaires », s’est réjoui Mme Fils-Aimé. Par ailleurs, la responsable promet d’accompagner les différents jeunes participants. En ce sens, ajoute-t-elle, « nous allons faire en sorte que ces derniers puissent travailler dans les différentes entreprises partenaires de la FinTECH ou de les donner la possibilité de créer leur propre entreprise ».

La troisième édition de la FinTECH en Haïti a trouvé le support de trois entreprises du pays. Il s’agit de BRH, REBO et BRANA. « Nos partenaires nous ont donné un cahier de décharge qui comporte des solutions qui vont être implantées au niveau des entreprises partenaires », a fait savoir Mme Fils-Aimé.

Le PDG du Group Croissance, Kesner Pharel, de son côté, dit être pour l’enseignement de l’informatique et la géomantique dans les écoles du pays. Pour lui, c’est très important pour l’avancement du pays. «Il faut changer les manières d’enseigner en Haïti. On doit préparer les enfants du pays pour 2031 », a declaré M. Pharel. Il appelle à toutes les écoles du territoire haïtien de venir prendre part à la prochaine édition de la FinTECH en Haïti. En outre, il a souligné que, le ministre de l’Éducation nationale et la Formation professionnelle (MENFP) devrait venir assister à ce grand événement. En ce sens, pense-t-il, les métiers du 21e siècle n’ont pas encore existé. Plus loin, il se dit satisfait de la huitième édition du Sommet international de la finance en Haïti.

Cluford Dubois

Cet article Vers le renforcement de la technologie en Haïti est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires