Sommet international sur la Finance et l’agro-business en Haïti

Sous l’auspice du Group Croissance, la Banque de la République d’Haïti (BRH) et ProFIN organisent la 8e édition de FinTech Haïti du Sommet de la finance. Du 9 au 14 avril 2018, le centre de documentation de la BRH et le Caribe Convention Center recevront les débats sur la finance autour des thèmes « Financer l’agrobusiness en Haïti » et « FinTech Haïti : Bitcoin : fiction ou réalité ? ».

Durant ces cinq jours des intervenants haïtiens et étrangers discuterons sur le devenir du pays, sur des thématiques clés de la finance publique et l’agrobusiness en Haïti. À en croire le PDG du Group Croissance S.A, M Kesner Pharel, le premier jour du sommet sera consacré à la finance municipale avec la participation d’une centaine de maires sortants de différentes régions du pays qui donneront leurs points de vue sur la façon d’améliorer l’administration publique locale pour renforcer les finances locales.

La deuxième journée, dit-il, sera consacrée sur le financement de l’agriculture en Haïti. Comment financer l’agriculture haïtienne qui est porteuse d’emploi et croissance ? « On discutera également sur des finances publiques, durant la troisième journée, avec le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) », a-t-il souligné. Au cours de la quatrième journée, on ferra le point sur l’évolution du système bancaire en Haïti et un panel sera organisé sur la dédollarisation avec des économistes de l’Université Quisqueya. « On mettra l’accent sur le secteur des assurances, notamment l’assurance récolte dans le secteur agricole au cours de la journée », ajoute le PDG du Group Croissance.

« Au cours de ce sommet, des experts canadiens en gestion municipale et en géomatique seront de la partie pour éclairer le public sur des problèmes liés à l’intégration des données géographiques. Dans la foulée, un expert du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) expliquera la nécessité pour les gouvernements haïtiens de mobiliser des ressources locales dans le but d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) », a mentionné l’économiste. M. Pharel poursuit, deux évènements parallèles seront réalisés durant le sommet : la troisième édition de la conférence de la microfinance, le mardi 10 avril, au Karibe, et la troisième édition de FinTech Haïti au centre de documentation de la BRH, les vendredi 13 et samedi 14 avril 2018 ».

« Pour promouvoir le secteur agricole, un thème sur l’agriculture sera choisi pour attirer l’attention des agents économiques haïtiens sur l’importance de la relance de l’agriculture haïtienne pour réduire certains déséquilibres dans l’économie nationale », confie l’économiste. Des investissements, dit-il, dans le secteur agricole par des acteurs locaux pourraient réduire les importations de produits agricoles et diminuer ainsi les importations totales du pays, cela pourrait diminuer les pressions sur le marché local des changes et par voie de conséquence les tensions inflationnistes dans l’économie nationale.

Marc Sony Pierre

Commentaires