Le système des Coopératives d’épargne et de crédit prend de la place

Le PDG du Group Croissance, Kesner Pharel.

 

Le Group Croissance vient de dévoiler les dernières statistiques concernant les transactions financières pour le système des coopératives d’épargne et de crédit en Haïti. Selon les données mises à la disposition par le CEC jusqu’au mois de septembre 2017, le total des prêts dans le système avoisine plus de cinq cents millions de gourdes.

Dans le rapport présenté par le PDG du Group Croissance, il est rapporté le nombre de dépôts, de prêts, des avoirs, des actifs totaux, des coopératives par départements géographiques du pays. Les dépôts effectués dans le système coopératif dans les dix départements géographiques du pays sont en revue au travers de ce rapport.

Les départements de l’Artibonite, de l’Ouest arrivent en tête de liste avec le plus grand nombre de dépôts de même pour les avoirs. Dans l’Artibonite, selon Kesner Pharel, il est recensé 1,658, 892,218 gourdes de dépôts pour un montant de 1,257, 057, 040 gourdes de prêts bruts. Les coopératives dans l’Artibonite connaissent un résultat de 110, 272,628 gourdes pour un actif total de plus de deux milliards de gourdes.

Au bas du classement, on retrouve trois départements dont le Nord’Est, la Grand’Anse, les Nippes. Le total des actifs dans le Nord’Est avoisine les 271 millions de gourdes, tandis que dans la Grand’Anse le montant total est de 225 millions de gourdes et les Nippes près de 165 millions de gourdes. De même que les dépôts, les prêts sont en baisse par rapport aux autres départements. Dans les Nippes, le montant des prêts bruts est de 72 millions de gourdes alors que dans la Grand’Anse les prêts sont de 89 millions de gourdes.

Le PDG du Group Croissance croit important que ces données soient prises en compte par les décideurs politiques spécialement dans l’élaboration du projet de loi de budget de la république.

Il affirme que l’exclusion financière est la principale cause de cette situation.

Pour Kesner Pharel, les problèmes structurels et infrastructurels doivent être identifiés et résolus pour améliorer la qualité de vie des populations de ces différents départements.

Hansy Mars

Commentaires