Le Don Bosco cartonne à Léogâne

l’équipe du Don Bosco de Pétion-ville. Photo : Courtoisie page Facebook du club.

 

La neuvième journée du Championnat haïtien de football a été l’événement sportif majeur du week-end passé. Au cours de ladite journée, certaines équipes se réveillent, Don Bosco de Pétion-Ville enchaine après s’être imposé 4 buts à 1 face à l’Association sportive de Cavaly, au Parc Gérard Christophe, avec un doublé de Benchy Estama.

Accueilli avec sportivité, le Don Bosco de Pétion- Ville, a profité d’un moment de relâchement du Cheval Rouge, noyé par les festivités de Rara dans la cité d’Anacaona, pour enchainer avec une seconde victoire de rang dans la compétition. Après avoir brisé l’invincibilité des Mirebalésiens à domicile lors de la huitième journée, les Pétion-villois ont fait une nouvelle victime.

Sans certains de ses cadres, le Don Bosco FC n’a pas eu peur face à une équipe locale qui jouait toute sa carte. Les deux équipes ont livré un match spectaculaire au public déplacé en grande pompe au parc Gérard Christophe. C’était l’occasion pour de nombreux joueurs de faire des retrouvailles. Waldo Vernet, défenseur central Pétion-villois, est formé au Cavaly et a fait ses débuts professionnels au club. Tout comme Amy André, actuel Leôganais, a porté la tunique Pétion-villoise.

Le match

À l’issue d’une rencontre amplement disputée entre l’Association sportive Cavaly et le Don Bosco, les « Mechan Mechan » arrivent à se distinguer : une deuxième victoire de suite et sa toute première en déplacement. Si le match a débuté dans une dynamique sereine, les premières frayeurs étaient locales. Dès la 3e minute, les visiteurs pouvaient être inquiets suite à un mauvais contrôle de leur latéral droit, Fils- Aimé Thermidor. À la 17e minute, les visiteurs ont stoppé leur temps d’observation en punissant le portier local, Redondi Alliance qui a réalisé une sortie hasardeuse. Naël Woelofsky Elysée, à point nommé a ajusté son tir pour inscrire le premier but de la partie.

Devant jouer pour l’égalisation, les locaux étaient plutôt désorganisés, perdus dans l’organisation tactique Pétion-villoise, laissant un large boulevard au milieu du terrain. Ce qui était profitable aux coéquipiers de Benchy Estama. Or, à la 32e, la bande à Dutherson Clerveaux a failli trouver le but égalisateur, mais le dégagement in extremis de Davensley Benoit, crédité d’un très bon match, a tout empêché. Tout au cours de la fin de la mi-temps, les « Mechan Mechan » ont eu un moment de fragments, car les Léogânais voulaient, à tout prix, retrouver l’égalisation. Cependant, c’était peine perdue, trop de précipitation leur ont rendu maladroit sur les moindres actions orchestrées jusqu’au coup de sifflet de la mi-temps. 0-1.

En seconde période, les locaux ont voulu changer la physionomie du match. La rentrée de l’Uruguayen, Jonathan Piñeiro Correa laissait croire autre chose, ses coéquipiers ont réussi plusieurs combinaisons. Cependant, la discipline défensive des visiteurs a effacé de multiples opportunités nettes des locaux. À la 74e minute, Wilguens St- Fort, ancien du RCH, rentré en cours de jeu, a égalisé pour les siens suite à un centre venant du côté gauche pour planter son but de la tête. Six minutes plus tard, les « Mechan Mechan » allaient prendre l’avantage suite à un but de l’inévitable Benchy Estama qui a repris une balle bien travaillée par Dorlus Eliader.

Alors qu’on jouait la 80e minute, le match s’est arrêté pendant 10 minutes, à cause d’une bousculade subie par l’arbitre assistante. Le public s’est moqué du but, jugé que Benchy aurait été déjà en position illicite, ce que l’assistante n’a pas signalé. À la reprise, les locaux ont totalement perdu leur rythme. Au lieu de se rattraper, les joueurs du Cavaly ont plutôt concédé un troisième but suite à un corner bien botté, Benchy Estama a inscrit son doublé à la 89e et s’accapare du leadership du classement des buteurs avec sept réalisations. Pour tuer l’espoir des locaux, Dutherson Clerveaux a marqué contre son camp dans les temps additionnels 90+3. D’où le score final favorable au Don Bosco de Pétion-Ville.

Après cette victoire, le DBPV fait un bond de cinq places en s’installant à la 7e place avec 12 points alors que son adversaire régresse à la 11e place avec 10 unités.

Autres faits !

Lors de cette rencontre, le public Léogânais, déjà plongé dans les festivités Rara, a rempli le parc Gérard Christophe. Cependant, l’organisation n’a pas été irréprochable. Car, sous un soleil brulant, certains supporteurs étaient obligés de s’asseoir sur des sièges mal entretenus. De plus, ils étaient nombreux à occuper les lignes du terrain, empêchant la bonne circulation des arbitres assistantes, tout en leur intimidant verbalement.

En effet, comme les autres parcs, le parc Gérard Christophe, habitué à recevoir des rencontres à haute intensité, est en état d’urgence. Les travaux démarrés, il y a longtemps, devraient être achevés, sinon, le risque de violence est loin de toucher à sa fin à cause du comportement antisportif affiché chaque fois.

Jessica Jean

Cet article Le Don Bosco cartonne à Léogâne est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires