Visite du chanteur Jim Rama en Haïti

Il y a quelques jours, le chanteur guadeloupéen Jim Rama était en visite en Haïti. Durant son passage, le chanteur a rencontré des artistes locaux, a partagé des idées de collaborations avec plusieurs d’entre eux. Au cours d’un entretien sur Télé Pacific, il a fait part de ses projets.

De passage en Haïti, Jim Rama, auteur de la composition « Sucré salé », qui est à sa troisième visite dans le pays, a fait parler son cœur. Cette fois, le chanteur était venu pour une collaboration de son prochain album, le sixième, qui sortira au mois de mai prochain, annonce-t-il. En attendant, il annonce une démo pour le mois d’avril, sans donner de titre.

Au cours d’un entretien sur la chaine 54 de télé Pacific, Jim Rama, qui a déjà collaboré dans des compositions avec Alan Cavé (Parce que je t’aime) et le chanteur Flav de Gabel, annonce pour bientôt sa collaboration avec un autre musicien chanteur haïtien.

Jim Rama annonce la sortie d’une composition avec le musicien de Djakout number 1, Shaba. Il n’a pas précisé si ce serait dans l’interprétation, mais c’est sûr qu’ils interpréteront ensemble pour faire plaisir aux nombreux fans.

Jim Rama pense que c’est bien pour lui de travailler en solo, parce qu’il a plus de libertés. Il croit qu’il peut dire ce qu’il pense en travaillant seul sans la dictée d’un producteur. « Ainsi, on peut parler de déceptions, d’autres sujets et de beaucoup de choses », selon le chanteur. À remarquer que Rama a environ vingt (20) ans de carrière.

« C’est à nous de travailler pour faire transporter notre musique à travers le monde », parle ainsi le chanteur sur les genres Zouk et Compas. Il croit que les divers intervenants de ces rythmes doivent savoir choisir les canaux pour faire connaître au monde ces deux genres de musiques dansantes de la Caraïbe.

Même si entre le Zouk et le Compas, il y a une différence dans la conception, selon le chanteur, mais croit que la famille est la même. Il pense que ces deux genres peuvent partager les scènes plus souvent, pour que ces musiques soient diffusées un peu partout, comme en Nouvelle-Calédonie où ces deux musiques sont très appréciées.

Walcam

Cet article Visite du chanteur Jim Rama en Haïti est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires