Raquel Pélissier à la tête d’une campagne pour reconstruire l’école Marion

Raquel Pélissier à la tête d’une campagne pour reconstruire l’école Marion.

 

Raquel Pélissier ouvre une campagne en collaboration avec Mokafe en vue de recueillir des fonds pour reconstruire, dans la Grand’Anse, l’établissement Marion détruit lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010. La campagne s’étend du 1e au 31 mars 2018.

Apparemment la Miss Haïti 2016 et première dauphine de Miss Univers 2016 ne se contente pas de gagner les concours. Elle veut faire plus. Raquel Pélissier s’engage dans le social pour apporter son aide à ceux qui sont dans le besoin. Raquel Pélissier lance une campagne conjointement avec Mokafe en vue de reconstruire l’école Marion, complètement détruite lors du séisme du 12 janvier 2010. « Après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, dit-elle, nous avons commencé à reconstruire cette école dans la Grand’Anse, mais le cyclone Mathieu l’a encore détruite. Nous redoublons d’efforts afin que cette école puisse rouvrir ses portes pour l’année académique 2018- 2019 », déclare l’auteure de L’Art d’être belle dans sa peau.

Raquel Pélissier invite chacun à visiter http://Amazon.com afin de participer à cette campagne. Elle informe que toutes les saveurs de Mokafe sont disponibles : caramel, noisette, chocolat, vanille, etc. Tout le monde peut s’impliquer dans cette campagne tout en buvant l’un des délicieux arômes de café de Mokafé. « Pour embrasser notre cause, ajoute-t-elle, assurez-vous de suivre ses instructions : utilisez le code * SHAS2018 * pour obtenir un rabais de 5% ». « Mokafe fera un don de 0,99 $ US par sac à l’école Marion. Je remercie déjà tous ceux qui ont pris part à cette campagne et ceux bientôt qui viendront y participer », dit-elle, l’air reconnaissant.

Accompagnée de Miss Univers de 1998, Wendy Fitzwilliam, du fondateur de l’école Marion Dr René, et deux miss Haïti, Cassandre Joseph et Christelle Jean, Raquel Pélissier dit avoir visité l’école Marion après le cyclone Mathieu pour distribuer des kits scolaires aux enfants. « La zone était vraiment ravagée », dit-elle. Quelqu’un nous a fait un don qui nous a permis de créer un espace temporaire pour que les élèves de Marion puissent, quand même, se rendre à l’école en dépit des circonstances », confie-t-elle. « Mais, ce n’est pas vraiment ce qu’on veut avoir comme établissement, nous avons besoin de plus de dons pour que les élèves puissent apprendre dans un environnement plus sain, plus sécuritaire. Nous voulons améliorer la qualité de l’éducation de ces enfants », déclare-t-elle.

Selon Raquel Pélissier, pour achever la reconstruction de cette école, le budget s’élève à 20 000 dollars.

« Mokafe souhaiterait vendre 5000 sachets de café dans les 20 prochains jours afin de donner sa participation. C’est un bon café traditionnel », dit-elle. La fondation Digicel promet déjà de meubler l’établissement à la fin des travaux de construction. Nous n’avons seulement qu’à reconstruire l’établissement, elle s’occupera du reste.

J’espère toucher le coeur de ceux qui ne nous ont pas encore rejoints à cette campagne afin qu’ils puissent le faire », dit-elle.

Aljany N. Zephirin

 

Cet article Raquel Pélissier à la tête d’une campagne pour reconstruire l’école Marion est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires