Petit-Goâve : « Des mots pour convaincre », un lycéen remporte la troisième édition

La finale de la troisième édition du concours « Des mots pour convaincre » organisée par Educ-Ha Group a été réalisée le dimanche 25 mars 2018. Ce concours de débat contradictoire tenu dans la commune de Petit-Goâve est remporté par le représentant du Lycée Faustin Soulouque, Daël Othni Vincent, élève en classe terminale.

C’est dans une atmosphère de grandes émotions avec de belles prestations musicales que s’est déroulée cette finale.  Huit écoles ont participé à cette compétition qui vise à développer chez les jeunes le goût de la réflexion et de l’analyse. Les deux équipes qui se sont affrontées en finale cette année sont le Lycée Faustin Soulouque et le Collège Saint Antoine et Saint Ignace de Loyola.

Imitant le format parlementaire, c’est-à-dire débat contradictoire (pour ou contre), les épreuves portaient sur de grands  sujets d’actualité comme le châtiment corporel à l’école, l’utilisation du téléphone portable en classe, la mémorisation des leçons par cœur, l’immigration, etc. Après que les deux débatteurs ont fini d’exposer leurs points de vue divergents, chacun a un temps pour essayer de réfuter la thèse de l’autre sur la base d’arguments convaincants. Et les échanges se déroulent en français. La performance des débatteurs est évaluée par un jury composé de professionnels de l’éducation et de la communication. Les critères d’évaluation prennent en compte principalement  la justesse de l’argumentation et l’éloquence.

Au bout d’un débat très passionnant entre les deux finalistes, Daël Othni Vincent du lycée Faustin Soulouque et Eude Biker Léandre du Collège  Saint Antoine et Saint Ignace de Loyola, le lycéen a remporté le premier prix. Des récompenses ont été octroyées à tous les huit participants. Parmi ces primes, on retrouve un ordinateur portable, une tablette numérique, des dictionnaires et des livres. Les trois premiers lauréats recevront une bourse qui leur permettra de suivre un cours de français durant une session à l’Institut français d’Haïti (IFH). Chacun a également reçu une médaille qui les aidera à garder le souvenir de cette expérience intellectuelle.

Le coordonnateur de l’organisation Educ-Ha Group, Obed Lamy, se dit satisfait de la réalisation de l’édition de cette année. Selon lui, l’objectif du concours est de mettre en avant le talent d’orateur des jeunes écoliers des classes de troisième à la terminale en développant chez eux le leadership, le sens critique et l’esprit de tolérance. Ce qui est atteint.

Le concours « Des mots pour convaincre » a été initié en mars 2016 dans le but de célébrer la journée internationale de la Francophonie. Il est organisé par Educ-Ha Group, une organisation à but non lucratif basée à Petit-Goâve, qui œuvre pour la formation, l’épanouissement et l’implication des jeunes dans la communauté. La 3e édition a été réalisée grâce au support de plusieurs institutions dont OIF, C3 Editions, Bibliothèque municipale de Petit-Goâve, IFH, Le Lambi Night Club ainsi que diverses personnalités locales et nationales.

Woovins St Phard

 

 

Cet article Petit-Goâve : « Des mots pour convaincre », un lycéen remporte la troisième édition est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires