Les musées de la Femme dans le monde et Haïti

Page d’accueil du site Musée de l’histoire des femmes en Haïti.

 

Coup d’oeil sur quelques exemples d’institutions prestigieuses dédiées aux femmes dans le monde, particulièrement des musées qui participent à la diffusion des femmes leaders, entrepreneures, militantes, scientifiques ou tout simplement des modèles répertoriés dans l’ensemble des institutions sociales de chaque pays.

L’histoire des musées dédiés aux femmes a démarré aux États-Unis. Et depuis, sont répartis dans le monde un ensemble de musées utilisant de petits bâtiments ou de grands espaces, y compris les espaces numériques comme les musées virtuels, destinés à la conservation et à la diffusion des connaissances et des collections d’objets de toutes sortes, destinées à promouvoir l’image et les contributions des femmes.

Les musées des Femmes se mettent en association !

Créée en 2008, depuis dix ans, l’association internationale des musées de femmes (International Association of Women’s Museums / IAWM), travaille en vue de mettre en relation les divers musées de femmes dans le monde entier. C’est la Norvégienne Mona Holm qui préside actuellement l’IAWM.

Avec son siège dans la ville de Bonn en Allemagne, cette organisation qui est dirigée par un conseil composé de six membres originaires de différents continents, travaille activement dans le but de renforcer la visibilité et de promouvoir la coopération et le positionnement des institutions muséales qu’elle représente.

Le Vietnam dispose de son premier musée dédié aux Femmes depuis 1987 !

Le musée des Femmes du Vietnam a ouvert ses portes en 1987 pour être inauguré en 1995. La collection permanente est constituée par des objets issus de la riche collection (environ 28 000 objets) constituée par l’Union des Femmes vietnamiennes depuis les années 1970. Ces oeuvres illustrent le rôle joué par les femmes dans l’histoire, mais aussi la vie de tous les jours.

En 2012, le musée des Femmes du Vietnam a été classé parmi l’une des meilleures attractions culturelles de Hanoi par TripAdvisor. En 2013, le musée a été classé parmi le top des 25 musées d’Asie.

Après la Turquie, l’Autriche et l’Ukraine, la Suède a ouvert son premier musée de la femme en 2014 !

Pour marquer l’événement Umea, capitale culturelle européenne en 2014, le premier musée consacré à la place de la femme dans l’histoire a vu le jour en Suède.

Dans un article publié par Muriel Maalouf sur le site de RFI, ce musée est présenté ainsi : « C’est un petit musée avec deux espaces consacrés aux expositions temporaires. Dans le premier, le public rentre par petits groupes et se retrouve immergé dans une installation de forte enchantée où des animaux nous parlent à travers des écrans. Des hommes décrivent l’histoire et de quelle manière les femmes en sont absentes ». http:// www.rfi.fr/europe/20141205-suede-premier-mus e e – femme-Ume a – capitale-culturelle-européenne-2014

L’auteur poursuit avec les explications de Maria Perstedt, la directrice du musée en ces termes : « Qu’est-ce qu’un homme ? Qu’est-ce qu’une femme ? Et pourquoi sont-ils différents ? Pourquoi les femmes sont-elles regardées différemment ? Pourquoi ne sont elles pas rémunérées autant que les hommes ? Ça, c’est notre vie aujourd’hui. Mais surtout, le point essentiel, c’est pourquoi les femmes sont-elles invisibles dans l’histoire ? Et poser les questions : comment c’est arrivé et qu’est ce qu’on veut ? Et si nous voulons que cela change, comment faire ? Parlons-en. »

Elle continue avec sa présentation du musée : « La deuxième galerie du musée de la Femme est justement consacrée à l’ancienne génération oubliée. Elle s’intitule Les Tantes, titre d’une armée de sculptures représentant des femmes âgées en partant du constat que la vieillesse accentue la marginalisation de la Femme. Un musée qui pose des questionnements sociaux et artistiques à la fois. C’est en tout cas le premier musée consacré à la place de la femme dans l’histoire, mais aussi dans le présent et l’avenir ».

Des musées des Femmes au Sénégal et en Allemagne !

Plusieurs autres musées des femmes sont éparpillés dans le monde. On peut citer :

L’Europe dispose les institutions suivantes : le musée de la Femme de Bonn en Allemagne, le musée de la Femme au Danemark, le musée de la Femme en Italie et le musée de la Femme Hittisau en Autriche.

L’Afrique s’inscrit dans cette liste à travers le musée de la Femme Henriette- Bathily au Sénégal. Le Vietnam dispose également de son musée de la Femme, ainsi que la Turquie, à Istanbul. En Europe de l’Est, c’est l’Ukraine qui dispose de son musée des Femmes à Kharkiv.

En dehors du Canada, les États- Unis disposent de plus de cinq musées de la Femme !

En Amérique du Nord, le Canada dispose également de son musée de la Femme. Mais c’est au pays du président Donald Trump que revient la palme des musées dédiés aux femmes.

Les États-Unis deviennent ainsi la capitale des musées de la Femme, avec des institutions établies dans les villes et États suivants : le musée de la Femme de Washington, de San Francisco, de Fort Lee et de Dallas.

Haïti dispose dans cette démarche du musée des femmes désormais

Haïti vient tout juste de s’inscrire le 8 mars 2018 dans cette démarche, avec la mise en ligne officielle de son premier musée des femmes haïtiennes, en mode virtuel à travers le site :www. museedesfemmeshaiti.com

Madame Mivida Domerçant assure la fonction de responsable des relations internationales de ce projet, nous informe que cette initiative vise à créer un espace de diffusion autour des contributions des femmes d’origine haïtienne.

Un petit pas franchi sur le plan numérique, mais de grands défis à relever par le collectif « Haïti Musée », qui se propose d’investir dans la promotion et la valorisation de la mémoire collective dans de nombreux secteurs d’activités. Souhaitons que le projet ne tarde pas à trouver du financement et d’autres moyens, pour disposer d’un bâtiment capable d’accueillir le public. Cet espace physique devra certainement servir à la conservation et à la diffusion des différentes collections d’objets et des oeuvres de toutes sortes, qui vont nous informer sur la vie et les oeuvres de nombreuses femmes haïtiennes d’ici et de la diaspora, dans leurs contributions de manière qualitative et quantitative à l’histoire, au progrès et au développement d’Haïti et de l’humanité.

Dominique Domerçant

 

Cet article Les musées de la Femme dans le monde et Haïti est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires