L’ASSE et le Real Hope Academy, orphelins de leurs entraîneurs

Une photo de Dieu-seul Auguste, ex-entraîneur du Real Hope A.

/Photo : Infosporthaïti. Athlétic club la saison passée.

 

L’ASSE et le Real Hope Academy entament une saison très peu convaincante. La situation s’aggrave avec la démission de l’entraîneur, Wilner Andrice Laurent, de l’Association sportive du Sud-Est et celle de Dieu-seul Auguste, entraîneur du Real Hope Academy.

Au poste d’entraîneur avec les Guerriers de la petite batterie, depuis la création du club en 2015, Andrice Wilner Laurent a, une seconde fois, présenté sa démission à la tête des Verts qui sont à la traîne, cette saison dans le championnat avec trois points en 14e position. Si le 12 octobre 2017, la direction du club n’avait pas agréé sa demande, cette fois, elle l’accepte. Une commission composée d’Erick Jean, Sony Diolo et Bassant Benedithe est mise en place pour mener provisoirement à bon port l’unique club Jacmélien de l’élite pour la suite de la compétition.

Lors de son passage au sein de l’équipe, le jeune coach a fait le bonheur de nombreux mordus du ballon rond. La plupart des supporteurs ont été séduits par le travail impressionnant du technicien. Sous son leadership l’ASSE a réussi une série de 11 matchs sans la moindre défaite. Ce qui lui a permis de décrocher le prix de Révélation de la série d’ouverture octroyé par l’Ashaps.

Toutefois, depuis leur élimination en demi-finale des play-offs de la série d’ouverture face au Racing Football Club, les Verts n’ont pas pu trouver la bonne formule pour se retrouver dans la compétition reine du pays. Ce qui les a obligés à se battre pour le maintien, la saison écoulée qui a débouché, entre autres, sur une instabilité rageuse entraînant dès lors la forme boiteuse de l’équipe jacmélienne.

Étant en situation inconfortable quant à la crise interminable qui existe au sein de l’équipe, l’entraîneur de 29 ans a préféré jeter l’éponge au lieu de recevoir des menaces anonymes surtout quand elles sont adressées à sa famille. En guise d’orientation à sa carrière d’entraîneur, Andrice Wilner Laurent espère s’engager avec un club beaucoup plus structuré. Entre-temps, il va continuer à offrir ses services en tant que responsable de la section sportive d’une station de Radio de la ville de Jacmel.

Au cours de son passage à la tête de l’équipe de la cité d’Alcibiade Pomayrac, Laurent détient un bilan remarquable. Sur 85 matchs, il a réalisé 38 victoires, 25 défaites et 22 matchs nuls. Parmi ces rencontres, 38 ont été disputées dans le Championnat haïtien de football professionnel.

D’autre part, la jeune équipe capoise, Real Hope, qui avait déjà perdu son entraîneur Sonche Pierre, vient d’être à nouveau privée de Dieu-seul Auguste. Ce dernier qui a déjà été nommé entraîneur principal, à travers une lettre ouverte, a rendu sa démission sans pour autant en évoquer les motifs. Pour la suite de la compétition, Rosemond Pierre prend les rênes de l’équipe capoise ayant comme première mission de la préparer à vaincre l’ASC, le dimanche 25 mars 2018.

Par ailleurs, À Léogâne, le contrat entre l’entraîneur Jean Renaud Abellard et l’Association sportive Cavaly vient d’arriver à son terme. Ce dernier qui a sauvé de justesse le maintien avec le Cheval rouge la saison dernière, n’a pas été reconduit. C’est donc l’entraîneur adjoint, Ronald Lambert qui va assurer l’intérim.

Il faut signaler que le Real Hope Academy occupe la 12e place au classement après six journées. Alors que les équipes Cavaly et l’ASSE se trouvent respectivement en 10e et 14e place.

Jessica Jean

Cet article L’ASSE et le Real Hope Academy, orphelins de leurs entraîneurs est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires