La Mairie de Milot ferme les kiosques de réception des touristes

La Mairie de Milot ferme les kiosques de réception des touristes.

 

Avec l’aide de la Police nationale d’Haïti (PNH), la Mairie de la commune de Milot a procédé, vendredi dernier, à la fermeture des kiosques de réception des touristes à Milot. Selon les autorités et des membres de la population, ces kiosques qui servent aussi à la perception des redevances du Parc national historique n’ont aucune utilité dans la communauté.

Selon l’un des maires assesseurs, Alicia Milfort, cette décision a été prise par le fait que les redevances payées par les visiteurs ne sont, en rien, utiles à la commune, alors que le parc rentre beaucoup d’argent tous les jours. « Nous sommes toujours dans la nécessité », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que les sommes collectées ici dans la commune doivent être utilisées pour résoudre les problèmes de la commune de Milot.

Bien soutenue par les habitants de Milot dans sa démarche, la mairesse Alicia Milfort a donné un ultimatum de 72 heures au ministère du Tourisme et de l’Industrie créative (MTIC) pour fournir des explications claires et précises sur les revenus générés au Parc national historique de Milot.

Le maire principal a de son côté abondé dans le même sens. Bernadin Jacques informe avoir adressé plusieurs correspondances aux entités concernées, dans l’idée d’avoir des explications sur l’argent que génère le Parc. Mais, dit-il, ses requêtes sont jusqu’à date restées sans réponses. « Les kiosques seront rouverts à une seule condition », dit-il. Il suffit que des explications soient fournies sur l’utilisation de ces fonds générés au sein du parc.

La décision du Conseil municipal de fermer les kiosques est applaudie par les hommes et femmes de Milot. Pour la population de la commune, cette mesure devrait être prise bien avant puisque les riverains de la zone ne bénéficient pas du revenu généré par le Parc national historique alors que cet argent pourrait bien développer la commune. Cependant, affirment-ils, la commune est jusqu’à présent dépourvue de toutes infrastructures.

Pour sa part, le responsable des kiosques au Parc national historique, Gabart Dolciné, a laissé croire que la décision du Conseil municipal de Milot de fermer les kiosques de perception des taxes et réception des visiteurs au niveau du parc est informelle. Il a toutefois reconnu que les maires de la ville exercent leur autorité sur la communauté qu’ils dirigent, mais il a déploré la manière de s’y prendre puisque le Conseil municipal ne choisit pas la voie administrative pour avoir des explications sur la gestion de l’argent provenant du Parc national historique.

Les membres du Conseil municipal donnent carte blanche aux touristes. Malgré la fermeture des kiosques, les maires ont fait savoir que les touristes peuvent continuer leur visite au Parc national historique, sans rien verser en contrepartie afin d’attirer l’attention des autorités du ministère du Tourisme et des Industries créatives sur la situation qui se développe au Parc national historique. À rappeler que le mois de mars est le mois où le parc reçoit plus de visiteurs, soit une moyenne de mille visiteurs par jour.

Hervé Délima

Cet article La Mairie de Milot ferme les kiosques de réception des touristes est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires