La communauté haïtienne en RD condamne les attaques subies par les haïtiens de Pedernales

Dans une note rendue publique, la communauté des Haïtiens organisés en terre dominicaine condamne les attaques et persécutions subies par les compatriotes haïtiens de Pedernales, a constaté le journal Noticias sin. Rudy Joseph, coordonnateur du mouvement, appelle les autorités dominicaines à prendre position afin que leur silence ne se traduise par un soutien à la xénophobie dont font montre des citoyens dominicains à l’encontre des Haïtiens.Il s’est exprimé entre autres, contre le fait que deux dominicains – le couple Julio Reyes et NeidaUrbaez – ont été lâchement assassinés dans la zone de Pedernales et dit souhaiter que les coupables soient arrêtés et punis pour leur crime.

Mardi, plusieurs Haïtiens à qui un groupe d’extrémistes dominicains avaient donné un délai de 24 heures pour laisser le territoire de Pedernales ont dû se plier à ces exigences. Tous accusés de meurtre du couple dominicain survenu le 20 février dernier, ils ont dû rentrer massivement à Anse-à-Pitres.Le même jour, le président dominicain Danilo Medina avait exigé que la sécurité soit renforcée sur la frontière, particulièrement au niveau du territoire entre Pedernales et Anse-à-Pitre.

La Police nationale d’Haïti (PNH) détient à Jacmel, l’un des présumés auteurs du meurtre du couple dominicain, commis en République voisine. « Aucune demande formelle n’a encore été produite par le gouvernement dominicain (NDLR, quant à son extradition) », a déclaré le ministre des Affaires étrangères haïtien, Antonio Rodrigue.

Cet article La communauté haïtienne en RD condamne les attaques subies par les haïtiens de Pedernales est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires