CNIISJ : atelier de travail pour l’intégration des jeunes

Les membres de la comission nationale pour l’inovation et

l’insertion socioprofessionnelle des jeunes ( CNIISJ).

 

La Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes (CNIISJ) a organisé, le mercredi 14 mars 2018, à l’hôtel Montana, un atelier de travail avec les organisations de jeunes des 10 départements du pays en vue de mettre en place des dispositifs visant à renforcer l’épanouissement des jeunes et leur insertion dans la vie sociale ainsi que dans le monde du travail.

Cette activité organisée par la Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes (CNIISJ), le mercredi 14 mars 2018, vise à contribuer à la mise en place dans les différents départements du pays des dispositifs d’accompagnement spécifiques d’insertion professionnelle au bénéfice des jeunes en vue de réduire le temps de transition formation/emploi. En outre, cet atelier, qui a eu lieu à l’hôtel Montana, vise à faire la promotion, la sensibilisation, l’orientation et la coordination des initiatives sur les questions de jeunesse en particulier et sur ce qui a trait à leur insertion socioprofessionnelle.

D’après le coordonnateur de la Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes (CNIISJ), cet atelier de travail permettra de développer et de renforcer la bonne collaboration avec toutes les organisations de jeunesse au sein du pays pour atteindre les objectifs d’intégration effective des jeunes.

Ricot Pierre-Louis saisit l’occasion pour encourager les organisations de jeunesse à oeuvrer davantage dans la lutte pour l’intégration des jeunes, car selon lui, la commission témoigne de la volonté du chef de l’État de prendre en charge les problèmes auxquels font face les jeunes. « Cet atelier doit permettre d’aboutir à beaucoup de recommandations pour l’intégration sociale et économique des jeunes », espère le coordonnateur de la CNIISJ.

De son côté, le coordonnateur adjoint de la commission, Jean Marie Théodat, a rappelé qu’« en rapport à la qualification professionnelle, l’âge, l’égalité de genre et de sexe, la situation des jeunes en Haïti est très difficiles, ce qui conduit à une fuite de cerveaux ».

La présidente de Vision pour les personnes handicapées en Haïti (VIPHA-Haïti), Johanna Cétoute, a applaudi l’effort de la Commission pour cette initiative qui prend en charge les doléances des organisations de jeunesse, en vue d’aider et d’encadrer les jeunes pour leur intégration. VIPHA-Haïti, est une association de jeunes qui fait le plaidoyer pour les personnes handicapées en Haïti. Face aux différents problèmes auxquels est confrontée cette catégorie de la société, Johanna Cetoute pense que cet atelier de travail est une occasion de présenter les différents problèmes des personnes handicapées pour leur intégration.

La CNIISJ a déjà mis en place 140 comités municipaux dans les dix départements du pays. À la suite des différentes rencontres avec les organisations de jeunesse, des missions de mise en place des comités municipaux de jeunes et des travaux de soumission, la CNIISJ a élaboré un ensemble de propositions à soumettre au président de la République.

Instituer une journée nationale de jeunesse, fête de la citoyenneté le 21 mars, créer et faire fonctionner un bureau de gestion des bourses à l’étranger, d’accompagnement et de retour des boursiers, lancer une réforme de la formation en technologie de l’information et de la communication, lancer en 2018 le concours général des lycées et collèges, sont parmi les principales propositions élaborées par la Commission.

Elle vise par ailleurs à intégrer au centre de services et de livraison une dimension relative aux démarches administratives des jeunes dans le secteur éducatif (relevés de notes, diplômes…), appuyer la création ou le développement d’une entreprise de jeune par commune, faire fonctionner des maisons de jeunes dans chacun des dix départements (chef-lieu) et dans 50% des communes, etc.

La Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes (CNIISJ) est créée en date du 21 juillet 2017 par le président de la République, Jovenel Moïse. La CNIIJ a pour mission de canaliser l’énergie de la jeunesse vers des initiatives innovantes capables d’assurer le développement du pays sur une base inclusive et durable.

Annelie Noël

Cet article CNIISJ : atelier de travail pour l’intégration des jeunes est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires