Visite d’évaluation de l’inspection générale de la PNH dans le Nord-Ouest

Évaluer le travail, les besoins et les conditions dans lesquelles, les agents de la PNH évoluent dans le département du Nord- Ouest, tel était en autre, l’objectif principal de cette visite d’inspection réalisée par une délégation menée par l’Inspecteur général en chef de la PNH, Ralph Stanley Jean Brice, du 19 au 23 février 2018. À l’exception de celui de l’île de La tortue, tous les commissariats et les sous-commissariats des dix autres communes du Nord-Ouest ont été visité et inspecté par cette équipe de l’inspection générale de la PNH.

“ Notre vision se tend vers l’efficacité et l’efficience dans le travail des forces de l’ordre”, a soutenu l’inspecteur général en chef de la PNH, Ralph Stanley Jean Brice, rappelant la mission de l’inspection générale est celle qui consiste, notamment à vérifier, contrôler les agissements des membres de l’institution (les policiers) aux fins de prodiguer des conseils et de permettre à chaque responsable de commissariat et de sous-commissariats de savoir ce qui mérite d’être apprécié et ce qui ne marche pas dans l’exercice de la fonction policière. Ce, pour aider les agents de la PNH à accomplir la mission sacro-sainte, celle de “protéger et de servir “ dans les meilleures conditions possibles dans le département du Nord’Ouest, selon le deuxième personnage de l’institution policière en Haïti.

Suivant les vérifications et les données recueillies, au cours de cette visite de cinq jours, l’inspection générale de la police nationale d’Haïti a constaté certaines améliorations par rapport aux recommandations faites à la direction générale de la PNH, l’année dernière. “ Une bonne partie des commissariats et sous-commissariats dans le Nord- Ouest sont en très bonne condition physique, La direction départementale a bénéficié de trois nouveaux véhicules de police et d’environ cinq motocyclettes”, se réjouit le porte-parole adjoint de l’inspection générale, le commissaire divisionnaire Benjamin Jean Claude, estimant toutefois que cela ne suffit pas pour palier aux problèmes de moyens auxquels la PNH fait face dans le Nord- Ouest.

Cette visite annuelle était aussi l’occasion pour l’inspection générale de pencher sur la performance des policiers. En ce sens, des lettres de félicitations ont été adressées à environ soixante cinq policiers et l’inspecteur principal Alexis ……du commissariat de Saint-Louis du nord a été nommé “le policier de l’année “, sans compter le commissaire divisionnaire Jackson Hilaire, lui-même, ayant été distingué parmi les trois (3) Directeurs départementaux de l’année, pour preuve de professionnalisme et de performance. “…c’est une très bonne chose et cela doit constituer de modèle pour les autres membres de l’institution policière dans le Nord- Ouest, félicitations donc au Directeur Jackson Hilaire “, s’exclame le porte-parole adjoint de l’inspection générale.

Concernant le problème d’effectifs des agents de la PNH faisant l’objet de critiques acerbes des populations habitant dans les zones reculées surtout, l’inspection générale peut s’enorgueillir d’une augmentation récente de quarante et un agents de l’UDMO et d’une quarantaine d’autres agents de police administrative. “…..c’est ce qui a fait, en quelques sortes, l’objet de notre satisfaction “, a martelé le porte-parole adjoint de l’inspection générale, le commissaire divisionnaire Benjamin Jean Claude.

Toutefois, le porte-parole adjoint admet que des travaux d’aménagements doivent se réaliser, notamment dans les sous-commissariats de la Tortue, de Bonneau, d’Anse-À-Foleur, pour ne citer que ceux là. Cependant, quant à la reconstruction complètement du bâtiment logeant la direction départementale de la PNH et la prison civile de Port-de-Paix, cette année encore, l’inspection générale a mis un accent particulier là-dessus. “Ces locaux construits depuis plus d’une cinquantaine d’années constituent une menace éminente en cas de catastrophe naturelle (séisme) à Port-de-Paix en particulier”, a-t-il souligné. Et ce point fera, à nouveau, l’objet de recommandations à la direction générale de l’institution.

Les membres de la délégation avaient également à finaliser des dossiers relatifs à des plaintes des particuliers contre certains policiers et d’autres sur lesquels la direction départementale du Nord’Ouest intervenait, mais qui ont été acheminés à l’inspection générale pour suivis. Six policiers ont été interrogés, des médiations, des entretiens téléphoniques et surtout des enquêtes de terrain ont aussi réalisé à cet effet. L’inspecteur général en chef, Ralph Jean Brice, en a profité pour organiser une rencontre de commandements avec les responsables des commissariats et sous-commissariats du Nord’Ouest. Il était question de faire part à ces responsables, les attentes de l’inspection générale.

Et parallèlement, une réunion s’est entretenue avec une cinquantaine de policiers, en vue de les rappeler les règles déontologiques régissant la mission des agents de la police nationale d’Haïti, d’après les propos du commissaire divisionnaire Benjamin Jean Claude. Soulignons que des membres de la population nord’ouesienne, qui apprécient le travail du commissaire Jackson Hilaire, l’actuel Directeur départemental.

Marc Edy Ossam

Cet article Visite d’évaluation de l’inspection générale de la PNH dans le Nord-Ouest est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires