Tèt Kale kont lavalas : 1 mort et 2 blessés à Miragoane

Situation confuse dans la métropole des Nippes où des groupes Tet Kale s`entre-déchirent tout en affrontant à l`occasion les partisans lavalas
Nippes, vendredi 16 février 2018 ((rezonodwes.com))– Un individu cagoulé, identifié par le sénateur lavalas Nenel Cassy, a pris pour cible, aux environs de 7h PM à Carrefour Desruisseaux, hier jeudi 15 février, la maison de Amatas Jean-Phillipe, un entrepreneur ami et  bras droit de ce sénateur, membre de la commission spéciale anti-corruption ayant enquêté sur la dilapidation des fonds du programme Petro-Caribe.

L`individu a tué par balles un jeune garçon de 16 ans, Robenson François, et grièvement blessé une fillette de 6 ans, Léonicka Mie Yaley Jean-Phillipe, fille de Amatas Jean-Philippe. À sa sortie de la maison, le malfrat a tiré sur un jeune homme, Désilus Fritzner qui, pour l’instant est hospitalisé de même que la fillette à l’hôpital Sainte-Thérèse.

Le Sénateur Nenel Cassy, qui s`est immédiatement rendu à Miragoâne, a dénoncé la passivité de la police, spécifiquement du directeur départemental des Nippes,  qui, selon lui, est de mèche avec les bandits. Il dénonce également le commandant en chef Michel-Ange Gédéon, qui n’a aucun contrôle sur l’institution dont il a la charge, prenant en exemple, les scènes de l’ex-président Michel Martelly pendant le Carnaval et son show en plein mercredi des cendres.
Le Sénateur Nenel Cassy a également dénoncé un groupe de bandits notoires qui se seraient réclamés du PHTK et qui opèrent librement sous les regards complices de la police à Miragoâne en se livrant à des activités de vol, de viol et d’assassinat.

« Récemment, n’était-ce pas la vigilance de la population, ils auraient exécuté un allié du Sénateur à Miragoâne. Ils étaient à l’oeuvre également pendant les trois (3) jours gras à Miragoâne », a indiqué le sénateur.

Notons que depuis quelques semaines, le secteur Tet Kale est à couteaux tirés alors que certains d`entre eux réclament la démission ou révocation du délégué départemental des Nippes, accusé de corruption et de banditisme par ces derniers qui ont en maintes fois perturbé les activités en bloquant la route nationale # 1 et en organisant des protestations souvent accompagnées de violence.

Commentaires