Non, le centre d’urgence MSF de Martissant ne sera pas fermé

Crédit photo : mapio.net.

 

Contrairement aux rumeurs qui circulent depuis quelques jours, le Centre d’urgence de Médecins sans frontières qui se trouve à Martissant ne sera pas fermé. C’est ce qu’à informer au journal, le chargé de communications de MSF Haïti. Il s’agit plutôt, selon Claude Richard Accidat, d’une décision de se concentrer de préférence sur les urgences graves.

Il y a quelques jours, les habitants de la troisième circonscription de Port-au-Prince ont gagné les rues pour protester contre, notamment, une éventuelle fermeture du centre d’urgence de Médecins sans frontières qui se trouve à Martissant. Les protestataires ont même annoncé une autre phase dans ce mouvement qui entend exiger également que les autorités se penchent sur les problèmes de cette subdivision de la capitale haïtienne.

Interrogé sur la question, le chargé de communications de Médecins sans frontières en Haïti a apporté un démenti formel. « Le centre d’urgence MSF de Martissant ne sera pas fermé », a fait savoir Claude Richard Accidat, dans un entretien accordé au journal. Il précise qu’il s’agit plutôt d’une décision de l’organisation humanitaire de se concentrer sur les urgences graves. C’est-à-dire, le centre de Martissant ne recevra plus les cas mineurs.

Néanmoins, le chargé de communications de MSF Haïti informe que, en outre, le Centre de Martissant « va continuer à desservir la population en fournissant des soins aux personnes ayant une urgence grave (tels que les accidents, grosses blessures par arme blanche ou balle qui mettent leur vie en danger…) ».

En revanche, si le centre de Martissant ne sera pas fermé, d’autres centres de l’organisation humanitaire, bientôt, cesseront de fonctionner. « Deux hôpitaux de l’organisation seront fermés entre fin 2018 et juin 2019. Le centre de référence des urgences obstétricales et le centre de traumatologie, respectivement situés à Delmas 33 et à Tabarre », a fait savoir Claude Richard Accidat.

Cette décision apparemment n’est pas une annonce timide de fin de mission pour l’organisation humanitaire en Haïti comme d’aucuns le croient. « Au fait, MSF implante ses hôpitaux en fonction du besoin qu’elle estime dans le contexte. Elle garde aussi la liberté de décider de l’avenir de ces structures. Ce qui explique la fermeture de deux de ces cinq structures d’intervention actuellement en Haïti », a expliqué le chargé de communications.

En ce qui concerne les rumeurs sur le départ de MSF, l’organisation est claire : « les activités de MSF ne s’arrêteront pas ». « Le mouvement MSF ne quitte pas Haïti », a rassuré Claude Richard Accidat dans un entretien téléphonique accordé au journal le mercredi 21 février 2018.

Si ces rumeurs ont provoqué toute une vague d’inquiétudes au sein de la population, c’est, entre autres, parce que l’État ne garantit pas l’accès aux soins de santé dans le pays. Sans conteste, les centres de cette organisation humanitaire ont aidé à sauver de nombreuses vies. Il faut en ce sens penser à un éventuel départ de Médecins sans frontières en Haïti et alternatives durables.

Ritzamarum Zétrenne

rzetrenne@lenational.ht

Cet article Non, le centre d’urgence MSF de Martissant ne sera pas fermé est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires