Le Canada accorde 91, 2 millions de dollars pour cinq projets en Haïti

Ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie Claude Bibeau.

 

Dans l’idée de venir en aide au peuple haïtien, le gouvernement canadien compte investir 91,2 millions de dollars dans 5 projets en Haïti visant le renforcement socioéconomique des femmes et des jeunes. L’annonce a été faite, récemment, par la ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie Claude Bibeau, lors de son passage sur le sol haïtien pendant trois jours.

En tournée en Haïti depuis le lundi 19 février 2018, durant son séjour, Mme Bibeau, a rencontré plusieurs personnalités dans le pays, dont le président de la République Jovenel Moïse ainsi que des dignitaires des Nations unies.

La ministre dans ses propos a fait savoir que cette aide témoigne la volonté de son gouvernement d’appuyer le gouvernement haïtien dans des programmes socioéconomiques. « L’appui du Canada à Haïti et au peuple haïtien reflète les priorités de notre programme de développement, notamment : la défense de la dignité humaine ; le renforcement socioéconomique des femmes et des filles ; et le renforcement des capacités en matière de gouvernance. Véritables partenaires, nous sommes aux côtés du nouveau gouvernement d’Haïti et sommes impatients de collaborer pour faire progresser notre vision commun », a informé Mme Bibeau.

Selon la ministre du Développement international et de la Francophonie, le montant de 91,2 millions de dollars sera réparti entre cinq organisations pour l’exécution de ces cinq projets sur une durée de cinq ans.

L’Organisation panaméricaine de la santé aura 40 millions dollars sur 4 ans alors que le Centre de coopération internationale en santé et développement aura à sa disposition une enveloppe de 20 millions sur 4 ans. Avocats sans frontières Canada de son côté recevra 18,2 millions sur 5 ans et le Fonds des Nations unies pour l’enfance obtiendra 11,9 millions sur 5 ans. Le Centre de recherches pour le développement international aura 1,1 million sur 2 ans.

Cet investissement canadien, selon la ministre, permettra de manière spécifique, d’une part, d’accroitre l’accès à des services de santé sexuelle et reproductive aux femmes, de protéger les droits des enfants. D’autre part, cette aide devrait faciliter l’accroissement de l’accès à l’éducation et faciliter l’accès des femmes et des jeunes aux services juridiques. Plus loin, elle a mentionné qu’à travers ces 5 projets, plus de 3 000 femmes seront touchées de façon directe et près de 130 000 de façon indirecte.

Ainsi, grâce à une initiative du Centre de recherches pour le développement international, a-t-elle par ailleurs, souligné que le Canada permettra aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences techniques plus que nécessaires pour intégrer le marché du travail et prendre leur destin en main.

Appuyée par cette nouvelle politique, la ministre Bibeau plaide en faveur d’actions et d’initiatives axées sur le renforcement du pouvoir des femmes et des filles et se porte à la défense de leurs droits. De plus, elle est au coeur de la stratégie du Canada pour mettre en oeuvre les Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030, tant au pays qu’ailleurs dans le monde.

Il est à souligner qu’après le passage de l’ouragan Matthew, Mme Bibeau s’était également rendue en Haïti dans le but de s’assurer que les dons canadiens étaient correctement utilisés et rappeler l’importance de pouvoir faire confiance à la gouvernance en place.

Arrivée en Haïti depuis le lundi 19 février 2018, la ministre laisse le pays pour retrouver sa terre natale, le mercredi 21 février.

Peterson Jean Gilles

Cet article Le Canada accorde 91, 2 millions de dollars pour cinq projets en Haïti est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires