Lancement de la 2e phase du projet de formation post Matthew

Rev Père Jean Paul Mésidor.

 

Le samedi 24 février, a eu lieu le lancement de la deuxième phase du projet de formation et socialisation de courte durée de la fondation Rinaldi au profit de 157 jeunes du département du Sud.

Une deuxième cohorte de jeunes venus de différentes communes du département du Sud, vont recevoir une formation dans les domaines de la construction bâtiment, de ferronnerie, de charpenterie, de bar-restauration et d’électricité dans le cadre du programme de formation de courte durée de la fondation Rinaldi dont le lancement officiel a été fait le samedi 24 février. Selon les responsables, ce projet vise à renforcer l’économie dudit département lourdement affecté par l’ouragan Matthew en octobre 2016, par la formation des mains-d’oeuvre qualifiées.

Étaient présents à la cérémonie de lancement officiel, le provincial de la communauté des pères salésiens de Don Bosco en Haïti coiffant le programme, Rev. Père Jean Paul Mésidor, des représentants des différentes communes et paroisses concernées dans le programme, des autorités policières ainsi que les bénéficiaires de ce programme.

Cette formation comptant pour la quatrième phase des interventions de la communauté des pères salésiens de Don Bosco en Haïti après le passage de l’ouragan Matthew fait suite aux programmes de distribution, de cantine scolaire et de construction de la fondation Rinaldi a expliqué le provincial.

Ce dernier affirme, par ailleurs, que la fondation qu’il préside n’a pas voulu penser seulement à une phase d’urgence après l’ouragan. Père Jean Paul Mésidor dit avoir pensé à la socialisation des jeunes dont les conditions de vie étaient de plus en plus vulnérables après le passage de l’ouragan. Ce qui, ajoute-t-il, a incité son conseil à monter ce projet de formation et de socialisation. Lequel permettra aux jeunes bénéficiant de ce programme d’avoir des compétences professionnelles pouvant les aider à gagner leur vie.

Ils sont cent cinquante-sept jeunes venus de différentes communes du département du Sud qui seront formés gratuitement dans les filières sus-indiquées dans ce programme qui durera six mois. Cette formation qui sera sanctionnée par un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est financée par la fondation Rinaldi et sera mise en oeuvre par le centre diocésain des arts et métiers (CDAM).

Il faut souligner que, par ce programme de formation de courte durée après le passage de l’ouragan Matthew, les responsables comptent former environ trois cents jeunes. Une première cohorte de cent soixante-cinq étant déjà formée au cours de la première session de mai à octobre 2017.

Edver Serisier

Cet article Lancement de la 2e phase du projet de formation post Matthew est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires