Incendie de marchés publics : le président de la commission Commerce et Industrie de la Chambre basse choqué


Le député Franck Lauture.

 

En moins de huit jours, deux marchés publics de la capitale ont été incendiés. Suite à ces deux drames, le président de la commission Commerce et Industrie de la Chambre des députés, Franck Lauture, s’est montré très choqué face à ces drames. Le parlementaire n’a pas écarté la possibilité de l’interpellation du ministre de la Justice.

Dans une interview accordée au quotidien «Le National», le dimanche 18 février 2018, l’élu de la commune de la Vallée de Jacmel, le député Franck Lauture, a fait savoir que ces dérives sont dues au manque de responsabilité de l’État. Cette irresponsabilité, précise-t-il, se caractérise à plusieurs niveaux, notamment en termes de prévention, mais aussi en termes de réponse apportée aux victimes.

Selon le député de l’OPL, après ces deux incendies, les autorités centrales doivent prendre conscience de leur état et profiter de cette occasion pour mener de bonnes actions pouvant garantir la sécurité publique dans le pays. Le député croit que l’État doit apprendre de cette tragédie et faire de cet incendie un déclic, c’est-à-dire prendre de nouvelles dispositions afin de répondre aux besoins des commerçants tout en assurant leur protection.

Ainsi, Me Lauture invite-t-il ses collègues parlementaires, surtout le groupe majoritaire, à interpeller les ministres et directeurs concernés afin de faire le point sur la situation sécuritaire du pays et sur ces évènements.

Pour apporter son appui aux victimes, le président de la commission Commerce et Industrie de la Chambre basse a fait savoir que dans les jours à venir la commission qu’il dirige ouvrira ses bureaux pour prendre les doléances des victimes. De ce fait, il invite les marchands, les organisations et les associations de la société civile qui oeuvrent dans la protection des droits de consommateurs à porter plaintes à la Chambre des députés.

Service Pompier traité en parent pauvre

Selon les propos du député Lauture, l’actuelle administration a fait l’acquisition de plusieurs dizaines de véhicules pour les fonctionnaires et les cadres de l’administration publique, tandis que le service pompier, qui devrait mériter un bon traitement, n’a pas d’équipements pour venir en secours à la population. Le service pompier est inopérant, selon les déclarations du député Franck Lauture. Tenant compte de la lenteur du service pompier, le député de l’OPL se montre insatisfait de la réponse apportée après chaque catastrophe. « Avec environs 2 camions, comment le service pompier peut-il accomplir sa tâche réelle dans l’aire métropolitaine de Port-au- Prince? », s’interroge-t-il, tout en affirmant que Port-au-Prince n’a pas un service de pompier, mais plutôt un cimetière de camion.

Plaidoyer en faveur d’un remaniement ministériel

Le député de la Vallée de Jacmel plaide en faveur d’un remaniement ministériel. Il pense que l’heure de la récompensation électorale est terminée, maintenant c’est le moment pour le président Jovenel Moïse de remanier son équipe gouvernementale et renvoyer les paresseux qui sont autour de lui. Toujours selon le député de l’OPL, le président de la République porte en lui de très bonnes intentions, des intentions qui peuvent aider à l’amélioration des conditions de vie de la population. « Mais avec des ministres incompétents et mineurs, l’atterrissage de ces intentions est dans l’espace », a souligné le député.

Peterson Jean Gilles

Cet article Incendie de marchés publics : le président de la commission Commerce et Industrie de la Chambre basse choqué est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires