Etzer Emile reçoit le Prix Personnalité de la Sécurité routière du mois de janvier 2018

L’économiste Etzer Émile s’apprêtant à recevoir son prix Personnalité

de la sécurité routière du mois de janvier.

 

L’Organisation STOP ACCIDENTS a organisé, le samedi 20 janvier 2018, à l’hôtel Montana, la première édition des cérémonies de nomination de la Personnalité de la sécurité routière. Pour cette première édition, c’est l’économiste Etzer Emile qui a remporté le Prix pour le mois de janvier 2018. Cette initiative vise à encourager des personnalités et des institutions qui se sont engagées dans la dynamique de lutter contre les accidents de la route en Haïti.

Cette cérémonie de remise du Prix Personnalité de la sécurité routière du mois de janvier 2018, qui s’est tenue le samedi 20 janvier 2018, représente, pour STOP ACCIDENTS, un évènement singulier dans l’orientation des efforts par une campagne de sensibilisation et de mobilisation intersectorielle tout en mettant en place des mécanismes en vue de réduire le nombre d’accidents dans le pays.

Pour cette première édition, STOP ACCIDENTS a remis le Prix Personnalité de la sécurité routière à l’économiste Etzer Émile pour le mois de janvier 2018. Une distinction que le jeune économiste a reçue pour s’être livré corps et âme dans la mobilisation et la sensibilisation sur la sécurité routière en Haïti. En outre, par ses réflexions, justifie STOP ACCIDENTS, Etzer Émile a su montrer l’impact de la sécurité routière en Haïti, tout en invitant les autorités étatiques à prendre leurs responsabilités.

Selon Dr Roodney Duppuy, membre fondateur de l’organisation, le Prix Personnalité de la sécurité routière consiste à faire la sensibilisation de la population sur les accidents de route qui sévissent en Haïti en semant le deuil et en provoquant beaucoup plus de personnes handicapées dans le pays. Selon lui, 90% des accidents proviennent de nos mauvais comportements sur la route.

Par ailleurs, Dr Duppuy a précisé que STOP ACCIDENTS effectuent des enquêtes, en essayant de trouver des informations exactes sur la sécurité routière, telles que le nombre de motos et de véhicules qui y circulent, le nombre d’accidents qui se produisent chaque jour, quelles en sont les causes, les zones de fréquence, les supervisions sur nos routes, etc.

Roodney Duppuy invite tout le monde à prendre part aux mobilisations contre les accidents de la route, car, croit-il, il leur faudra la volonté de tous les acteurs et de la population en vue de donner des réponses appropriées à ce problème.

En outre, le responsable de STOP ACCIDENTS a ajouté que la majorité des décès causés par les accidents de route peuvent être réduites si l’on agit sur certains facteurs tels l’utilisation de ceinture de sécurité, le port des casques, la conduite en état d’ivresse, l’état des infrastructures routières, la signalisation adéquate des véhicules immobilisés sur la voie publique pour cause de panne ou d’accidents, l’état mécanique des véhicules et autres.

Le docteur croit qu’il est possible de faire l’économie humaine et préserver les ressources financières du pays. « La communauté internationale a décrété la décennie 2011-2020 d’action. Quoique nous soyons à la fin de cette décennie, il n’est pas trop tard pour inviter la population à s’engager activement à réduire le nombre de victimes des accidents de la voie publique », a fait savoir Roodney Duppuy.

De son côté, la responsable de la commission de certification, Dr Cassandre M. Milord, a présenté la problématique de l’accident en Haïti en mettant l’emphase notamment sur la manière que se pratique le transport au sein du pays, la circulation des automobiles et des piétons. « Le transport est comme une douleur qui surprend le voyageur pendant sa traversée. Chez nous, c’est un produit qui sort de l’étiquette de notre négligence, de notre mauvaise foi et de notre insouciance. Nous sommes tous des cadavres ambulants et nos routes sont nos cimetières », a déclaré Mme Milord. « En vue de stopper les accidents, STOP ACCIDENTS tire la sonnette d’alarme, car cette lutte est une lutte pour la vie », a-t-elle ajouté.

Dans la foulée, l’heureux élu de la cérémonie, Etzer Emile, considère cette initiative comme étant louable. En effet, il croit que celle-ci va servir à conscientiser la population et les autorités. Selon lui, la question a une dimension économique et va au-delà de ce que l’on pense. Car elle a rapport à un coût du capital humain, de l’indemnisation, de la productivité, et il y a aussi rapport avec la sécurité de la frontière et du tourisme.

L’économiste pense que l’économie étant la science de la gestion de la cité, cela lui concerne, et en tant que personnalité de la Sécurité routière du mois de janvier 2018, il va continuer cette campagne de sensibilisation en vue de réduire le nombre d’accidents sur les routes.

Annelie Noël

Cet article Etzer Emile reçoit le Prix Personnalité de la Sécurité routière du mois de janvier 2018 est apparu en premier sur Quotidien Le National.

Commentaires